Dysfonction érectile
Qu'est-ce que la dysfonction érectile?

Elle consiste en " la difficulté ou l'incapacité, persistante ou récurrente, d'atteindre et/ou maintenir une érection suffisante pour l'activité sexuelle".

 

La dysfonction érectile (DE) est une maladie fréquente responsable d'une dégradation de la qualité de vie.

 Quel est le traitement ?

La récupération d'une érection peut maintenant être garantie  à pratiquement tous les hommes atteints de dysfonction érectile. 

 

Les différents traitements disponibles sont appliqués de manière échelonnée et, pratiquement dans tous les cas, des relations sexuelles peuvent à nouveau avoir lieu. 

Quelle est sa fréquence ?

 

La prévalence de la DE peut être évaluée à 20-45 % et son incidence en occident à 25-30 nouveaux cas pour 1000 habitants par an.

La prévalence de la dysfonction érectile augmente nettement  avec l'âge. 

Pour les hommes de moins de 40 ans, la prévalence est comprise entre 1 et 9 % ;

entre 40 et 49 ans, la prévalence demeure généralement inférieure à 15 % ; 

entre 50 et 60 ans, la prévalence est 20 et 30 % ;

entre 60 et 70 ans la prévalence est comprise entre 30 et 40 % ;

au-delà de 70 ou de 80 ans, la prévalence est très élevée entre 50 et 100 %.

 
Un nouveau traitement NON invasif
de la dysfonction érectile

 

Ondes de Choc à Faible Energie (Linear Shockwave Therapy LSWT) 

 

  • Elles favorisent la formation de nouveaux vaisseaux sanguins (capillaires)

  • Elles améliorent les mécanismes relaxants de l'endothélium vasculaire

  • Elles favorisent l'entrée du sang dans le pénis

  • Elles stimulent le stockage du sang

Tout cela conduit à obtenir une rigidité pénienne adéquate.

 

Plusieurs travaux ont montré l'efficacité des ondes de choc à faible énergie(LSWT) chez les patients souffrant de dysfonction érectile.

 

Beaucoup d'hommes qui avaient besoin de prendre des pilules pour avoir de bonnes érections ont retrouvé leurs érections après un traitement par ondes de choc (LSWT); ceux qui n’avaient pas répondu aux pilules, obtiennent, grâce aux ondes de choc, une bonne rigidité avec les médicaments oraux.

 

Des travaux récents ont montré que les ondes de choc (LSWT) produisent une augmentation significative du pourcentage de fibres musculaires lisses. Ceci est fondamental, puisque l'augmentation de ces fibres favorise la dilatation artérielle (plus grande arrivée du sang) et la relaxation des sinusoïdes (stockage plus important). Les deux mécanismes sont fondamentaux pour obtenir une bonne rigidité.

 

Nous recommandons un traitement de 4 séances, une par semaine. Dans chaque session hebdomadaire, j'applique personnellement 3 600 ondes de choc à faible énergie (LSWT).

 

Le traitement est non invasif et ne provoque aucune douleur.

 

L'applicateur d'ondes de choc le déplacera à travers le pénis, de sorte que les ondes de choc améliorent la vascularisation dans tous les tissus érectiles.

 

D'après la majorité des études publiées, aucun effet défavorable ou complication, a été rapporté.

Références:

1- Armando Bechara et al. Twelve-Month Efficacy and Safety of Low-Intensity Shockwave Therapy for Erectile Dysfunction in Patients Who Do Not Respond to Phosphodiesterase Type 5 Inhibitors. Sexual Medicine December 2016 Volume 4, Issue 4, Pages e225–e232  

https://www.smoa.jsexmed.org/article/S2050-1161(16)30042-3/fulltext

2- Zihua Lu et al. Low-intensity Extracorporeal Shock Wave Treatment Improves Erectile Function: A Systematic Review and Meta-analysis. European Urology  February 2017 Volume 71, Issue 2, Pages 223–233

https://www.europeanurology.com/article/S0302-2838(16)30259-7/abstract

3- Eric Chung et al. Evaluation of clinical efficacy, safety and patient satisfaction rate after low‐intensity extracorporeal shockwave therapy for the treatment of male erectile dysfunction: an Australian first open‐label single‐arm prospective clinical trial  01 April 2015. BJU International.

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/bju.13035

4- Anne B. Olsen et al. Can low-intensity extracorporeal shockwave therapy improve erectile dysfunction? A prospective, randomized, double-blind, placebo-controlled study. Scandinavian Journal Of Urology Volume 49, 2015 - Issue 4 Pages 329-333.

https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.3109/21681805.2014.984326

5- Yoram Vardi et al.  Does Low Intensity Extracorporeal Shock Wave Therapy Have a Physiological Effect on Erectile Function? Short-Term Results of a Randomized, Double-Blind, Sham Controlled Study.  Journal of Urology  Volume Issue 5 May 2012 Page: 1769-1775 2012

 https://www.auajournals.org/doi/10.1016/j.juro.2011.12.117

6-  Pelayo-Nieto et al . Linear shock wave therapy in the treatment of erectile dysfunction. Actas Urol Esp. 2015  Sep;  39(7):456-9.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25724753

 

7-  Yoram Vardi et al . Can Low-Intensity Extracorporeal Shockwave Therapy Improve Erectile Function? A 6-Month Follow-up Pilot Study in Patients with Organic Erectile Dysfunction. European Urology 58 (2010) 243 

https://www.europeanurology.com/article/S0302-2838(10)00304-0/abstract

8- Ilan Gruenwald et al . Low‐Intensity Extracorporeal Shock Wave Therapy in Vascular Disease and Erectile Dysfunction: Theory and Outcomes. J. Sex Med.   July 2013 Volume 1, Issue 2, Pages 83–90

https://www.smr.jsexmed.org/article/S2050-0521(15)30070-6/fulltext

9- Ilan Gruenwald et al. Low‐Intensity Extracorporeal Shock Wave Therapy—A Novel Effective Treatment for Erectile Dysfunction in Severe ED Patients Who Respond Poorly to PDE5 Inhibitor Therapy.  J. Sex Med.  January 2012 Volume 9, Issue 1, Pages 259–264

https://www.jsm.jsexmed.org/article/S1743-6095(15)33720-6/fulltext

Nouveaux traitements

Dysfonction érectile

Courbure du pénis

Micro-chirurgie de l'infertilité masculine

Clinique de l'Homme

Dr. Saldarriaga

 

Les hommes sont beaucoup moins portés à consulter un médecin que les femmes. 

 

C’est avec beaucoup de respect de la confidentialité que nous nous occupons de l’exploration et la prise en charge de problèmes de santé masculins.

 

Une expertise et une mise à niveau continue de nos connaissances ainsi qu’une approche pluridisciplinaire nous permet d’offrir les traitements les plus modernes basés sur les dernières découvertes médicales et scientifiques.

Clinique de l'Homme

Dr. Saldarriaga

Avenue Jules-Crosnier 8
1206  Genève  Suisse
Tél. +41 22 347 30 49
Fax +41 22 347 30 71

Lun -  Ven      8h00 - 16h00
Sam - Dim     Fermé

    J. SALDARRIAGA, 2018  All rights reserved